Contrôle qualité

DC-0111, clapier exempt d'organismes pathogènes (EOP)

En octobre 2001, le CRSAD a inauguré son clapier exempt d'organismes pathogènes (EOP). Il s'agit d'un bâtiment de recherche unique au Québec qui a la capacité d'accueillir  des lapins répondants à des critères sanitaires élevés pour garantir de hautes performances autant pour la recherche que pour des essais de productions.

Clapier exempt d'organismes pathogènes (EOP)

Une barrière de protection étanche

  • L'air est filtré pour empêcher l'intrusion des germes pathogènes ;
  • L'aliment commercial est enrichi en agents antioxydants et en vitamines pour pouvoir subir la stérilisation en autoclave ;
  • L'eau d'abreuvement est filtrée et traitée aux rayons UV ;
  • Les intrants sont fumigés et transitent par le traversier.

La barrière EOP se traduit par une subdivison du sas d'entrée. Près de la porte, la zone «sale» permet de quitter la tenue vestimentaire avant la douche. Celle-ci permet de réduire considérablement l'importation de contaminant par le soigneur. Elle constitue le seul passage entre la zone «sale» et la zone «propre» protégée. Le soigneur revêt une tenue désinfectée (une le matin et une autre l'après-midi) qui reste à l'intérieur. Il porte un bonnet, un masque et des gants jetables. Il change de masque dès qu'il est humide. Les chaussures et les vêtements personnels sont désinfectés avant d'être introduits en zone protégée et ils sont utilisés sans jamais ressortir.