Projets de recherche

Révision de la méthode du bilan alimentaire pour une utilisation en production de poules pondeuses (1617-AV-301) 2016 - 2018


Responsable du projet
Description
Objectif du projet

Valider le bilan alimentaire (BA) pour estimer les rejets en phosphore (P) chez la poulette et la poule pondeuse dans l'éventualité d'une modification réglementaire du Règlement sur les exploitations agricoles (REA) par une estimation du facteur de retenu en p, de la précision de la méthode, des paramètres sensibles et de critères de validation pour les utilisateurs.

Résumé du projet

La façon la plus précise d'évaluer le phosphore (P) retenu par l'animal est par la mesure des teneurs corporelles en P des animaux à différents stades de production. La méthode du bilan alimentaire (BA) suppose que la rétention de P est constante par unité de gain de poids corporel, ce qui n'est pas toujours le cas compte tenu qu'elle varie en fonction des apports phosphocalciques. Il est donc important de vérifier si les apports de P et calcium (Ca) varient ou non au Québec chez la poulette et la poule pour valider l'utilisation d'un coefficient fixe. Les mesures prévues dans ce projet permettront, de plus, de mesurer l'évolution de la minéralisation osseuse au cours d'un cycle complet de production chez la poule pondeuse et d'ainsi cibler les étapes clés pour diminuer les problèmes osseux toujours présents sur le terrain au Canada. Ce projet comporte deux parties touchant les poulettes et les pondeuses. L'ensemble des données requise pour le BA seront recueillies auprès des entreprises participantes, et le P retenu sera évalué dans les animaux et dans les œufs. Quinze fermes de poulettes et douze fermes de poules pondeuses représentatives de la production québécoise seront sélectionnées et fourniront ces données à des temps déterminés du cycle de production. Une attention particulière sera portée à l'alimentation et à la souche des poules ainsi qu'au système d'élevage et de gestion du fumier.

Retombée attendues

La méthode du BA sera établie et validée via l'estimation du coefficient de rétention de P et de la précision, des points critiques et des critères de validation de la méthode. Les résultats seront présentés au Comité de Coordination Effluents d'Élevage (CCEE) en charge du dossier Effluents d'élevage au Québec. Les éleveurs de poulettes et de poules pondeuses seront ainsi prêts à utiliser le BA pour estimer leur charge P dans l'éventualité plus que probable d'une modification réglementaire autorisant cette méthode. Les entreprises disposeront ainsi d'une nouvelle méthode d'estimation de leur charge de P qui permet, de plus, d'améliorer leur efficacité d'utilisation du P et ainsi mieux estimer et contrôler leur charge P, et donc de réduire leur empreinte environnementale.
Autres
Communications et publications

1) Établissement et validation du BA
2) Facteurs de rétention du P chez les poulettes et les poules pondeuses
3) Critères de validation, paramètres sensibles et bonnes pratiques sur la saisie de données
4) Production d'un Guide sur la méthodologie du bilan alimentaire poulettes et pondeuses d'œufs (déposé à la BC) et de matériel de formation pour les agronomes en soutien à l'intégration de cette nouvelle approche de travail
5) Publications: Base de connaissances (BC) effluents d'élevage, articles scientifiques et de vulgarisation




Retour