Projets de recherche

Rôle de l'arginine et du zinc dans le contrôle de l'inflammation et du statut antioxydant chez le porcelet sevré (193-2010) 2010


Responsable du projet
Description
L’utilisation de doses massives de zinc est efficace pour réduire l’incidence de certaines maladies et pour stimuler la croissance du porcelet sevré. L'objectif de ce projet était de déterminer l’impact du zinc et de l’arginine sur le contrôle de l’inflammation intestinale et le statut systémique en antioxydants du porcelet sevré. Pour ce faire, 48 porcelets ont reçu une des 4 rations suivantes :
Groupe témoin T1: Oxyde de zinc 0 mg/kg arginine 0 %;
Groupe T2: Oxyde de zinc 0 arginine 1 %;
Groupe T3: Oxyde de zinc 2500 mg/kg arginine 0 %;
Groupe T4: Oxyde de zinc 2500 mg/kg arginine 1 %.
Le gain de poids, la prise alimentaire et l’efficacité alimentaire ont été déterminés pour chacun des traitements alimentaires. De plus, des échantillons sanguins ont été prélevés aux jours 1, 5 et 6. Après les prélèvements sanguins, tous les porcelets ont reçu une injection intramusculaire de lipopolysaccharide (LPS).
Afin d’évaluer la réponse inflammatoire après la stimulation avec les LPS, des échantillons sanguins ont été prélevés de nouveau aux jours 5, 6 et 7. Après le dernier prélèvement (J7), une euthanasie a été pratiquée sur certains porcelets et des échantillons de muqueuse intestinale à l’iléon ont été prélevés, fixés et conservés. D’autres porcelets ont reçu une 2e injection de LPS aux jours 12 et 13 respectivement. Le même protocole leur a été appliqué après l’injection.
Les résultats obtenus démontrent qu’aucune différence significative (P>0,01) n’a été observée sur le gain de poids, la prise alimentaire et l’efficacité alimentaire. Cependant, l’ajout de 2 500 mg d’oxyde de zinc/kg moulé a augmenté significativement le statut antioxydant du sang et de la muqueuse des porcelets. Comme il était anticipé, on a aussi pu observer des différences dans le temps (suite à l’injection de LPS) de la concentration sanguine de l’haptoglobine, de TNF-alpha, IL-8 et IL-10 (P<0,0001).
Autres
Partenaires: Université Laval, CRSNG, FPPQ, Ajinomoto Heatland LLC,



Retour