Projets de recherche

Développer une expertise en cryoconservation de la semence adaptée aux besoins de l'industrie caprine québécoise (166-2009) 2008 - 2009


Responsable du projet
Description
Cette étude a comparé l'influence de deux protocoles de congélation de la semence de bouc (jaune d'œuf et lait) sur la qualité et le pouvoir fécondant des spermatozoïdes. Pendant une année, la semence de sept boucs a été récoltée, analysée, divisée et congelée selon  les deux protocoles de cryoconservation. Par la suite, la semence a été décongelée et analysée (motilité, viabilité, intégrité de l'acrosome, activité des motochondries). Afin d'évaluer le pouvoir fécondant de la semence congelée, une série artificielle (IA) a été effectuée sur des chèvres en chaleur synchronisées. Suite à la décongélation de la semence, les analyses démontrent une meilleure viabilité, intégrité de l'acrosome et activité des motochondries des spermatozoïdes cinq heures après décongélation dans le diluant de lait. Les IA à l'aide de semences congelées dans le lait ont tendance (P=0,1) à favoriser une meilleure fertilité des mises-bas (70 %) versus les semences congelées dans le jaune d'œuf (40 %).
Fichiers PDF pertinents
expertise_en_cryoconservation_de_la_semence.pdf
Autres
Partenaires de recherche et de financement: Université Laval, CDAQ, SECLRQ, Université Laval, AAC et USDA



Retour