Recherche

Effets de différents suppléments lipidiques inertes au rumen sur le métabolisme lipidique de la vache laitière en début de lactation (14-BL-259) 2014 - 2015


Responsable du projet
Description
Objectif du projet:
Développer et évaluer l’efficacité de suppléments lipidiques d’acides gras (AG) à chaîne moyenne à rétablir le bilan énergétique des vaches en début de lactation et ainsi réduire l’incidence d’acétonémie subclinique et maintenir la santé des animaux pour assurer une production laitière maximale et accroître la longévité au sein des troupeaux laitiers québécois et canadiens.

Résumé du projet:
Vingt-et-une vaches laitières en début de lactation (3-9 j en lactation) seront distribuées selon un plan en blocs complets. Pour obtenir des vaches au même stade de lactation au sein d’un même troupeau (CRSAD), les blocs seront constitués en se basant sur la date de vêlage des animaux et seront distribués dans le temps. À l’intérieur de chaque bloc, les vaches recevront une des 3 rations contenant 2 % (base matière sèche) d’un supplément lipidique inerte au rumen enrichi en acide palmitique (16:0; JefoDairyFat), en acide stéarique (18:0; EnergyBooster) ou en acide caprylique (8:0) et acide caprique (10:0;
JefoMCT) pendant 28 j. La prise alimentaire, le poids corporel, l’état de chair et la production de lait et de ses composants seront évalués aux j 0, 7, 14 et 28. Des échantillons supplémentaires seront prélevés pour déterminer le profil en AG du lait au j 28. La composition de la ration sera aussi déterminée. Aux j 26 et 27, un troisième échantillon de lait sera prélevé pour déterminer les teneurs en corps cétoniques du lait. Aux j 0 et 28, un échantillon de sang sera prélevé de la veine caudale (0 et 4 h post prandial). Enfin, des biopsies de tissu mammaire et de tissu hépatique seront effectuées au j 28.

Applications attendues:
Ces projets (14-BL-257 et 14-BL-259) nous permettront de mieux comprendre comment la longueur de la chaîne des AG influence l’expression des enzymes du foie et du tissu mammaire chez le bovin laitier. À partir des données de ces projets, nous serons également en mesure de mieux cerner comment les caractéristiques d’un supplément lipidique influencent le bilan énergétique de l’animal et quel type de supplémentation lipidique devrait être privilégié en début de lactation pour diminuer l’incidence d’acétonémie subclinique chez la vache haute productrice. Enfin, suite aux études proposées, nous devrions être en mesure de mieux identifier les stratégies nutritionnelles à employer pour maintenir le bilan énergétique de l’animal et ses performances de production sans toutefois nuire aux qualités nutritionnelles et organoleptiques du lait.

Communications et publications
  • Rico DE, C Cohou, JE Parales, M Plante-Dubé, PY Chouinard, R Gervais. Effects of dietary fatty acid chain length on performance of early lactation dairy cows. 5th EAAP ISEP 2016. Wageningen Academic Publishers. Accepted.
Autres



Retour