Recherche

Utilisation de l'espace et ressources limitantes chez le bison des plaines du parc national des Prairies - 1re partie (124-2007) 2007 - 2008


Responsable du projet
Description
Objectif: Déterminer quelle devise nutritionnelle, parmi les gains journaliers en énergie digestible, en phosphore ou en sodium, explique le mieux la répartition du bison (Bison bison) dans les prairies canadiennes.
Résultats: Nous avons caractérisé la sélection de l'habitat des bisons du parc national du Canada des Prairies à l'hiver et au printemps 2007 et interprété cette sélection dans le contexte des gains attendus pour chacune des quatre devises. En toute saisons, les communautés végétales fournissant les gains instantanés les plus rapides en énergie digestible étaient les plus fortement sélectionnés. Cette sélection s'effectuait au détriment des autres devises. Ces résultats viennent appuyer des observations obtenues dans des écosystèmes boréaux. La recherche de gains rapides en énergie constitue donc un des mécanisme prépondérants de la répartition du bison, et du coup, cette devise devrait permettre d'anticiper sa répartition malgré des changements dans les écosystèmes. 
Autres
Partenaires de recherche et de financement: Université Laval, Parcs Canada, CRSAD



Retour