Recherche

Amélioration de la conservation de la viande via l'alimentation du porc (176-2009) 2009 - 2010


Responsable du projet
Description
Résumé: L'objectif du projet était de développer de nouvelles alternatives afin d'améliorer l'innocuité et la conservation de la viande de porc en utilisant dans l'apport alimentaire des substances actives qui ont des propriétés antimicrobiennes et antioxydantes. Un supplément fait d'huile d'origan et de pulpe de canneberge a été ajouté à l'alimentation des porcs en fin d'engraissement afin de déterminer leurs effets antimicrobiens et antioxydants sur la viande pendant l'entreposage. Deux niveaux d'huile (250 et 500 mg/kg) et trois niveaux de supplément. Les analyses physicochimique ont démontré que l'ajout du supplément a permis une certaine amélioration de la capacité de rétention d'eau et une meilleure stabilisation de la couleur dans le temps. L'analyse du profil en acides gras des échantillons  a permis de démontrer que l'ajout de canneberge à des doses de 10 g/kg réduit de façon significative le pourcentage de gras saturés et a tendance à augmenter le pourcentage de gras mono insaturés. L'analyse des bactéries aérobes mésophiles totales a démontré un effet bénéfique des traitements et suggère qu'il serait possible de maintenir des niveaux de conservation acceptables et ce, même au-delà de douze jours en conditions aérobes.
Autres
Partenaires de recherche et de financement: Aliments LucyPorc, Université Laval et CRSNG



Retour