Recherche

Effets des mycotoxines et de suppléments alimentaires sur l'intégrité et la fonction barrière de l'intestin et la digestibilité et la rétention des nutriments ainsi que sur l'excrétion de DON chez le porcelet (11-PO-215) 2011 - 2012


Responsable du projet
Description
Dans cet essai, 60 porcelets ont été utilisés pour évaluer l’effet de DON et de quatre additifs nutritionnels sur les performances de croissance et la digestibilité chez le porcelet sevré. Les six traitements suivants ont été administrés aux porcelets :
Traitement 1 – témoin négatif (aliment non contaminé avec DON, <0.5 ppm);
Traitement 2 – témoin positif (aliment contaminé avec DON, 4 ppm);
Traitement 3 – témoin positif + additif 1 (parois de levure-β-glucan);
Traitement 4 – témoin positif + additif 2 (mélange de bentonite, de culture de levure et d’enzymes);
Traitement 5 – témoin positif + additif 3 (aluminosilicate);
Traitement 6 – témoin positif + additif 4 (mélange d’agents minéraux, vitamines, acides aminés, agent de conservation et probiotiques).
Les porcelets sevrés (21 jours d’âge) étaient logés individuellement et recevaient un des 6 traitements pour une période de 14 jours suivant le sevrage. La croissance et l’efficacité alimentaire ont été mesurées durant cette période et un essai de digestibilité a été réalisé durant les 5 derniers jours. Des échantillons de sang ont été pris afin de déterminer la concentration sérique en DON.
Les résultats indiquent que l’aliment contaminé avec DON a diminué les performances de croissance et que l’additif 4 prévient cette diminution. De plus, les quatre additifs montrent des effets variables sur la digestibilité et la rétention des nutriments (Ca, P, N et énergie) et particulièrement pour l’azote. Toutefois, la digestibilité et la rétention des nutriments mesurées n’ont pas permis d’expliquer la variation de ces performances de croissance. Néanmoins, si les différences de performances observées sont corroborées dans des essais terrains, cela signifierait qu’une sélection judicieuse d’additifs contre les mycotoxines, particulièrement le DON, peut avoir un impact important sur la profitabilité des producteurs de porcs.
Un autre point important de ce projet sera le développement d’un test sérologique pour la détection rapide d’une mycotoxicose au DON chez le porcelet. Cet outil permettra de mesurer une contamination au DON et/ou l’efficacité d’un additif alimentaire pour contrer une telle contamination.
Fichiers PDF pertinents
11-PO-215_Rapport_final.pdf
Autres
Partenaires : GPCRD, PCAA, Université Laval



Retour