Recherche

Évaluation du rendement en carcasse, en muscle et en poids des différentes parties des lapins de lignées pures et hybrides (88-2005) 2005 - 2008


Responsable du projet
Description
But: Mettre en place des outils pour l'évaluation du rendement en carcasse, en muscle et du poids des différentes partie des lapins de lignées pures et hybrides visant la sélection des sujets de haute valeur génétique. Ces lapins seront diffusés aux producteurs de lapins afin d'améliorer les performances de leurs élevages.
Contexte: Malgré la croissance et le progrès réalisés dans le secteur cunicole depuis quelques années, la production de lapin continue à occuper une place plutôt marginale parmi les nouvelles viandes. La diversification des produits offerts et la présentation des découpes de lapins constituent une avenue nécessaire pour l'expansion de la production. Toutefois, depuis l'implantation de l'agence de vente, les producteurs doivent fournir un approvisionnement régulier en lapins de bonne qualité et en quantité suffisante afin de répondre aux besoins spécifiques du marché. Cependant, nous assistons depuis quelques années à la détérioration des performances de prolificité et à l'augmentation de la variabilité des poids des lapins à l'abattage en raison d'une sélection aléatoire non appropriée pratiquée chez certains producteurs commerciaux. 
Résultats: Plusieurs plans d'accouplements intra-races et inter-races ont été mis en place afin de produire différents types génétique de lapins en vue d'évaluer leurs performances de croissance, de rendement carcasse, du poids des différentes parties après découpe et du rendement musculaire. La caractérisation des performances de reproduction des géniteurs de ces lapins a aussi été considérée (période décembre 2006 à mars 2008). Aussi, les performances de reproduction de 293 femelles et les performances de croissances en cages collectives de 5 733 lapins contemporains à la période août 2004 à avril 2006 ont été évaluées et les résultats ont été publiés. Un total de 660 lapins de 16 types génétiques différents ont été placés en élevage dans des cages individuelles dans le but d'évaluer leurs performances de croissance en absence de compétition. Les lapins ont été nourris à volonté avec un aliment commercial répondant aux besoins de croissance pendant une période de 28 jours à partir du sevrage (35 jours d'âge). Vers l'âge de 63 jours, les lapins ont été transports à l'abattoir et les données concernant le poids de la carcasse commerciale et le rendement carcasse ont été mesurés. Après découpe, le poids du râble, des cuisses et des pattes avant, ainsi que le poids du foie, du gras périrénal et le rendement musculaire ont été mesurés. Quelque soit la période considérée, il existe des différences significatives (P<0,001) à très hautement significatives (P<0,0001) des performances de reproduction en fonction du type génétique des femelles. D'une part, les résultats obtenus lors de la périodes août 2004 à avril 2006, il en ressort que la régularité dans le rythme de reproduction semi-intensif et le productivité moyenne au sevrage de l'ordre de 58,8 lapins/an privilégient les femelles CAxNZ par rapport aux autres races pures et aux autres types de croisements testés. D'autre part, les résultats obtenus lors de la période décembre 2006 à mars 2008, permettent de constater même si les femelles CHxNZ présentent une prolificité à la naissance supérieure à celle des CAxNZ, le taux de fertilité du ces dernières de l'ordre de 93 % permet d'atteindre des productivités au sevrage relativement semblable à celle des CHxNZ. Quant aux performances de croissance et de qualité de la carcasse, les résultats montrent clairement que l'utilisation des mâles de race pure GB ou des mâles croisés GBxNZ permet d'améliorer significativement (P<0,0001) la vitesse de croissance des lapins et d'obtenir des lapins prêts pour l'abattage vers l'âge de 63 jours (4 436 à 2 592 g). Alors que les mâles croisés GBxCH et GBxCA permettent d'améliorer le rendement en carcasse, le poids et le rendement des cuisses et des pattes avant de leur descendance, ce sont les lapins issus de femelles CAxNZ qui présentent le poids et le rendement en râble les plus intéressants (321,28 g soit 29,06 %).
Fichiers PDF pertinents
rapport_final_carcasses_01.pdf
rapport_carcasse-1.pdf
Autres
Partenaires de recherche et de financement: SPLQ, Université Laval, MAPAQ (PAFAPD), EHC, RAGCQ, CDAQ, CDPQ, CCAP, Devex Technologie, Abattoir Kunipac, CRSAD



Retour