Recherche

Validation des nouvelles équations pour la détermination des besoins en protéine métabolisable des chevreaux de boucherie avec des rations contenant de l'orge ou du maïs ayant subi ou non un traitement physique (108-2006) 2006 - 2008


Responsable du projet
Description
But: Valider les exigences nutritionnelles publiées récemment concernant la prise alimentaire, les besoins énergétiques et protéiques des chevreaux de boucherie au Québec dans des conditions d'élevage tel que recommandé au Québec. Démontrer qu'il est préférable de servir de l'orge, du maïs ou un mélange des deux aux jeunes chevreaux en croissance. Mesurer l'importance de la dégradabilité de la protéine chez des chevreaux de boucherie avec des rations à base d'orge ou de maïs.
Contexte: La production de chevreaux de boucherie est encore peu développée au Québec. Pourtant, la province importe de grande quantités de viande caprine. Il y a donc place à une expansion importante de cette production au Québec. Mais celle-ci se fait lentement principalement en raison de l'alimentation. Des expériences menées récemment chez des chèvres et des bovins indiquent que la production de protéines microbiennes (MCP) est fonction de l'énergie alimentaire. Les recommandations émises sont basées sur des expériences faites souvent chez des chèvres dans des zones désertiques ou dans des conditions d'élevage qui diffèrent sensiblement des conditions que l'on retrouve au Québec ou à la suite d'extrapolations de données obtenues chez d'autres espèces animales, dont les bovins laitier et de boucherie. Avant de recommander les exigences nutritionnelles révisées à l'ensemble du secteur caprin de boucherie, il est essentiel de valider ces données dans des conditions d'élevage appropriées.
Autres
Partenaires de recherche et de financement: Université Laval, SPCQ, RECBQ, MAPAQ (PAFAPD), AAC, CRSAD



Retour