Recherche

Étude sur la teneur en sélénium sérique chez des veaux semi-finis suite à l'administration de sélénium par injection et par supplément alimentaire (100-2006) 2006 - 2007


Responsable du projet
Description
But: Rétablir à des valeurs normales et le plus rapidement possible, le sélénium sérique chez les veaux semi-finis. Conseiller les éleveurs sur les meilleurs moyens à utiliser pour rétablir le taux de sélénium sérique le plus rapidement possible, à moindre coût, lorsque les animaux arrivent au parc d'engraissement.
Contexte: Une étude visant à évaluer le taux sérique du sélénium chez des veaux d'embouche vendus dans les encans spécialisés a été réalisée en 2004. Les résultats ont entre autres prouvés que le niveau de sélénium des veaux d'embouche du Québec est majoritairement en carence. Le sélénium est un oligoélément minéral essentiel au fonctionnement et à l'intégrité de différentes structures tissulaires. Il a un rôle à jouer au niveau système immunitaire car il est un constituant important d'un groupe d'enzymes permettant de contrôler le stress oxydatif chez les ruminants. Il améliore également l'efficacité des neutrophiles, cellules qui ont pour fonction de défendre l'organisme contre des infections. Une déficience en sélénium peut entraîner l'apparition de la dystrophie musculaire chez les ruminants, une faible croissance, la diarrhée et une diminution de la réponse immunitaire tant au niveau humoral que cellulaire et, par conséquent, diminue la résistance de l'organisme aux maladies infectieuses.
Autres
Partenaires de recherche et de financement: CRSAD, FMV, FPBQ, MAPAQ



Retour