Recherche

Évaluation des déficits de pollinisation en cannebergière et optimisation de l'utilisation de l'abeille domestique pour maximiser les rendements (1617-AP-290) 2016 - 2018


Responsable du projet
Équipe
Description
Objectif du projet

  • Évaluer le déficit de pollinisation dans les cannebergières.
  • Déterminer la concentration de colonies d'abeilles nécessaire à l'obtention d'une mise à fruit maximale de la canneberge.

Résumé du projet

Les variations de rendements dans la production de canneberges sont principalement dues aux variations des taux de mise à fruit. Dans les cultures commerciales, la pollinisation des insectes indigènes est insuffisante. La location ou l'achat d'insectes pollinisateurs est donc primordial et l'abeille domestique est celui offrant le meilleur rapport qualité/prix. Les recommandations actuelles sur le nombre de colonies d'abeilles à introduire par acre en culture ne sont basées sur aucune donnée scientifique. La recommandation au Québec est de deux colonies/acre. Il semble donc qu'avec deux colonies/acre, il y ait un déficit de pollinisation et que les rendements puissent être augmentés avec un plus grand nombre de colonies. Puisque la location de colonies supplémentaires représente une dépense importante, le gain en rendement doit être quantifiable afin de pouvoir justifier l'investissement. Dans cette études, différentes concentrations de colonies d'abeilles seront comparées pour le taux de mise à fruit et le rendement.

Retombées attendues

Permettre une recommandation de colonies/acre maximisant le rendement des canneberges et l'investissement en pollinisation.
Fichiers PDF pertinents
290_rapport_abrege.pdf



Retour