Recherche

Sélection génomique de lignées d'abeilles VSH (Varroa Sensitive Hygiene) résistante à la varroase (15-AP-278) 2015 - 2017


Responsable du projet
Équipe
Description
Objectifs du projet
  • Sélectionner et produire des lignées VSH résistantes au varroa.
  • Mesurer le niveau de performance du comportement VSH (% VSH) des colonies expérimentales.
  • Mesurer le niveau de performance du comportement VSH (% VSH) des colonies (1) en milieu industriel chez le producteur de reines Api-Culture Hautes-Laurentides inc., et (2) au CRSAD, afin de valider la robustesse des marqeurs SNP associés au niveau de performance du comportement VSH et d'estimer leur héritabilité dans deux environnements différents.


Résumé du projet
Le projet de recherche vise à identifier les bases génomiques du comportement Varroa Sensitive Hygiene (VSH) chez l'abeille mellifère et d'en évaluer l'héritabilité dans une lignée expérimentale. Le comportement VSH confère à certaines abeilles une résistance au parasite Varroa destructor par la détection et la désoperculation du couvain infesté. La varroase (infection par le varroa) est considérée comme l'une des menaces les plus importantes pesant sur l'abeille et l'une des causes principales du taux anormalement élevé de mortalité des colonies au Canada des dernières années. Pour ce faire, des colonies seront produites à partir de reines F0 de comportements VSH contrastés (phénotype fort: >35% / phénotype faible: <10%) afin de générer des colonies contrastées en termes de niveau de performance du comportement VSH (% VSH). De plus, le couvain mâle des reines sélectionnées sera génotypé afin de mesurer l'héritabilité du % VSH des reines F0 aux générations F1, F2 et F3 et la stabilité du pouvoir prédictif des marqueurs identifiés pour la F0. L'étude d'association pangénomique (Genome Wide Association Study, GWAS) de deux groupes d'abeilles expérimentales (lignée VSH et lignée non-VSH) sera effectuée. Cette méthode GWAS consiste à utiliser l'association de marqueurs, ici les polymorphismes nucléotypique, le comportement quantitatif VSH. L'utilisation de séquençage haut débit garantit la détection de marqueurs SNPs robustes chez un organisme ayant un taux de recombinaison élevé comme Apis mellifera. Une meilleure connaissance des origines génétiques du comportement VSH permettra une meilleure sélection des colonies pour la reproduction afin de lutter contre l'infestation du varroa.
Retombée attendues
L'identification et la validation du pouvoir prédictif de plusieurs centaines de marqueurs génétiques de type SNP pour la force du comportement VSH permettront de développer un outil d'évaluation génomique (GEBV) des colonies d'abeilles en étalonnant les estimations génomiques du potentiel reproducteur des reines avec les indices de progrès génétique (IPG) du comportement VSH. Cet outil est la base de tout programme de sélection génétique.



Retour